La commune d’Auzas débute une jumelage avec Bulgan un village de Mongolie

You Are Viewing

A Blog Post

La commune d’Auzas débute une jumelage avec Bulgan un village de Mongolie

René et Odile Savelli ici en Mongolie à la découverte des yourtes./Photo DDM
René et Odile Savelli ici en Mongolie à la découverte des yourtes./Photo DDM

Les envies de jumelage ça peut aller loin ! La commune d’Auzas s’apprête à concrétiser le sien avec Bulgan, un village de Mongolie situé à 8 000 kilomètres du Comminges. La distance n’a pas fait peur à René Savelli, le maire d’Auzas, qui connaît quelques aspects de cette région du monde pour l’avoir traversée en train, avec le Transmongolien.

« En décembre, j’ai été contacté par une guide mongole qui m’a fait part d’une demande du maire de la commune de Bulgan. Le conseil municipal a accepté l’idée et nous avons constitué une association dénommée comité de jumelage Auzas et Bulgan. Nous avons avancé dans ce projet et du 9 au 14 octobre nous accueillerons une délégation mongole de neuf personnes pour signer la charte de jumelage », indique le maire.

Comme les jumelages se fondent sur le principe d’un aller-retour, les Auzassiens ont prévu de se déplacer en Mongolie en 2012. Direction Bulgan. Cette commune se situe au Sud de la Mongolie à la frontière de la Chine, dans le désert de Gobi, le plus grand désert d’Asie et le plus froid du monde. Ses habitants (environ 2 300) vivent pour un grand nombre de l’élevage avec leurs 55 000 têtes de bétail.

Dans la région montagneuse et désertique de l’Altai, au milieu d’une réserve naturelle, la région de Bulgan est aussi un haut lieu touristique avec le Tugrugiin Shiree, un cimetière de fossiles et de squelettes de dinosaures mondialement connu. Autant de merveilles, de peuples et de modes de vie à découvrir pour les Auzassiens. Le comité de jumelage, présidé par Xavier Savelli et composé d’habitants d’Auzas et d’élus, va accélérer les préparatifs lors d’une réunion qui se tiendra le 24 septembre à 18 heures dans la salle des fêtes. Chacun peut rejoindre ce comité moyennant une cotisation de cinq euros.

 

Leave a Reply