laine de yak et laine de cachemire

You Are Viewing

A Blog Post

laine de yak et laine de cachemire

Laine de yak au lieu de laine de cachemire comme solution équitable économiquement et pour l’environnement :

Le surpâturage en Mongolie augmente de façon exponentielle depuis les années 2000 notamment. En effet les troupeaux augmentent très, voire trop, vite et le marché et les infrastructures ne suivent pas toujours donc cela pose de nombreux problèmes. La raison est entre autre le nombre important de chèvres « à cachemire » car ce sont elles qui « rapportent » le plus aux éleveurs mais ce sont aussi elles qui mangent le peu d’herbe qu’il reste. Enjeux économiques (exportation de la laine vers la Chine principalement) et environnementaux (surpâturage) ne vont pas toujours de paire. Pourtant de nombreuses solutions existent !

En voici un exemple avec la “Coopérative des Eleveurs de l’Arkhangai” :

Créée cette année à l’initiative d’un français et d’un belge, son but est entre autre de proposer une filière équitable de commercialisation de la laine de yak et de chameau. Cela permet aux éleveurs de diversifier leurs sources de revenus et de diversifier aussi leur troupeau. Les conséquences sur l’environnement sont aussi à prendre en compte puisque ces deux animaux pâturent dans des endroits différents des chèvres et sont plus résistants à un éventuel « zud ».

Le site internet de la coopérative :

http://fairtradewool.wordpress.com/

 

Leave a Reply