Nos Voyages

Vous êtes sur la page

Nos Voyages

Epf

 

L’esprit Ciel Mongol… Notre expérience au service de voyages d’exception !

 

« Ciel Mongol » vous propose des voyages en Mongolie à la découverte du peuple et de la culture mongole : randonnées à cheval, treks à pied, circuits en voiture, séjours à thèmes, séjours de yourte en yourte « chez l’habitant », circuits sur-mesure…

L’équipe de Ciel Mongol souhaite à la fois vous faire découvrir la Mongolie avec un voyage inoubliable et le faire de manière intelligente en respectant la culture et la nature de la Mongolie.

 

Pour nous le « tourisme équitable en Mongolie » n’est pas un vain mot puisque par exemple grâce à nos circuits « chez l’habitant » nous permettons à des familles de diversifier leurs revenus et d’être ainsi plus forts face aux catastrophes naturelles comme le Zud notamment. Et nous permettons aussi à ces communautés de famille de voir financer des projets d’utilité collective afin de les aider et de les encourager à rester vivre à la campagne.

Nos actions concrètes de développement en Mongolie :

  • 2010 : financement de la création d’un enclos dédié à la récolte du foin/fourrage afin de permettre aux bêtes de se nourrir davantage et ainsi de mieux passer l’hiver. Cela permet aux familles avec qui nous travaillons d’arrondir leurs revenus en vendant le surplus de fourrage aux autres familles de la région d’Olziit dans la province d’Arkhangai.
  • 2011/2013 : co-financement de deux projets, l’un visant à débuter la culture de plants d’argousiers et l’autre ayant pour but de créer un petit atelier de couture afin de donner du travail aux femmes et de permettre la re-naissance d’une petite économie locale.

..

Nous sommes également très heureux et très fiers de travailler en partenariat avec des initiatives mongoles et internationales qui ont, tout comme nous, pour objectif de promouvoir le développement durable du tourisme en Mongolie et de diversifier les sources de revenus des familles nomades afin qu’elles soient moins vulnérables ou d’aider des populations en difficultés :

  • les associations et agences  Rencontres au Bout du Monde et Émotion Planet pour des voyages équitables et solidaires en Mongolie.
  • le Lotus Children’s Center qui permet à des enfants des rues de pouvoir être scolarisés, d’avoir des soins et un avenir (http://www.lotuschild.org/) ainsi que SOS Children’s Villages (http://www.soschildrensvillages.org.uk/sponsor-a-child/asia/mongolia).
  • la fondation Bat-Orshikh pour permettre aux femmes incarcérées de réduire leur peine de prison et de toucher un salaire grâce à la vente d’objets en feutre notamment, et pour permettre aux enfants de quartiers défavorisés de pouvoir aller étudier à l’université.
  • l’association Unagan Orchin pour des actions visant à la sensibilisation et la protection de l’environnement (exemple du nettoyage de l’ermitage de Tovkhon ainsi vidé de ses poubelles et déchets, et auquel Ciel Mongol a participé !)
  • le Stupa Café pour la réhabilitation et un renouveau du bouddhisme en Mongolie (http://www.fpmtmongolia.org/)

 

Emot23 

Le tourisme responsable, équitable et durable en Mongolie avec l’agence « Ciel Mongol »

La Mongolie est un pays qui éveille dans l’imaginaire des voyageurs la soif des grands espaces. Et pour cause ce pays immense aux étendues d’herbes balayées par le vent, est traditionnellement le territoire des cavaliers et éleveurs nomades. Cette terre de nomadisme attire les amoureux de la nature, ceux qui ont envie de déconnecter, de ralentir leur rythme quotidien, de sortir des sentiers battus et de découvrir un mode de vie différent ainsi que des us et coutumes traditionnels.

Toutefois ce tableau paradisiaque a son revers malheureusement. Le pastoralisme est en danger et de plus en plus d’éleveurs choisissent ou sont forcés de quitter la campagne pour venir s’installer dans les quartiers de yourte qui entourent la capitale. Les raisons sont climatiques (perte du troupeau à cause d’un hiver trop rigoureux etc.) ou économiques (besoin d’argent pour financer les études des enfants par exemple) la plupart du temps. Cet exode rural a des conséquences désastreuses sur le plan social et environnemental.

Ainsi pour préserver ce mode de vie nomade en danger, nous avons mis en place des séjours chez l’habitant « de yourte en yourte ». Ils permettent à la fois d’aider les communautés de familles et aux voyageurs de découvrir, dans l’authenticité la plus complète, la vie quotidienne des habitants.

Le tourisme équitable en Mongolie permet de prendre le temps de vivre de vraies rencontres, loin des chemins touristiques et de faire de votre voyage « un voyage unique et utile ».

Voici nos engagements en matière de tourisme responsable en Mongolie :

1 –Apporter un complément de revenus aux familles afin de les motiver à poursuivre leur mode de vie nomade traditionnel et d’éviter l’exode rural.

2 –Financer en totalité ou en partie des projets de développement qui bénéficient à l’ensemble des communautés de familles voire à une région entière.

3 –Respecter des valeurs humaines et environnementales dans la conception et l’accompagnement de nos voyages.

4 –Proposer aux voyageurs des activités liées à la vie quotidienne des éleveurs et donc loin d’un tourisme de masse.

5 –Encourager le « Slow Travel » : avoir le luxe de prendre son temps pour découvrir une culture et un peuple différent, prendre le temps de la Rencontre loin de « l’agitation du Monde ».

6 –Minimiser les impacts négatifs sur la vie des familles en demandant à celles-ci de conserver leur vie quotidienne et leurs habitudes lorsqu’elles reçoivent des voyageurs.

7 –Voyager en petit groupe uniquement (maximum 6/8 personnes) pour conserver l’authenticité des rencontres et réduire l’impact des voyageurs sur le mode de vie nomade des familles.

8 –Vous emmener loin des sentiers battus, dans des lieux reculés et préservés.

9 –Donner une rémunération juste et équitable aux familles et guides locaux afin de ne pas déséquilibrer l’économie locale.

10 –Faire de votre voyage un voyage qui a du sens, un voyage inoubliable.

 

Emotion14

 

 

Nicolas Bouvier, Extrait de son livre intitulé : L’Usage Du Monde

[…] Adossé contre une colline, on regarde les étoiles, les mouvements vagues de la terre qui s’en va vers le Caucase, les yeux phosphorescents des renards. Le temps passe en thés brûlants, en propos rares, en cigarettes, puis l’aube se lève, s’étend, les cailles et les perdrix s’en mêlent… et on s’empresse de couler cet instant souverain comme un corps mort au fond de sa mémoire, où on ira le rechercher un jour. On s’étire, on fait quelques pas, pesant moins d’un kilo, et le mot « bonheur » paraît bien maigre et particulier pour décrire ce qui vous arrive.

Finalement ce qui constitue l’ossature de l’existence, ce n’est ni la famille, ni la carrière, ni ce que d’autres diront ou penseront de vous, mais quelques instants de cette nature, soulevée par une lévitation plus sereine encore que celle de l’amour, et que la vie nous distribue avec une parcimonie à la mesure de notre faible cœur […]