Chapitre 3 : Et qu’est ce que j’emmène dans mes valises ? Les cadeaux

You Are Viewing

A Blog Post

Chapitre 3 : Et qu’est ce que j’emmène dans mes valises ? Les cadeaux

Si vous partez en voyage en Mongolie, voici quelques conseils pour remplir vos valises:

La différence de niveau de vie entre le voyageur et la population nomade mongole, peut être à l’origine d’incompréhensions et de dérives. Être accueilli dans une famille équivaut dans certains cas à un certain sacrifice pour les communautés locales. Ce qui est offert au voyageur, tout comme ce qu’il offre, doit être mesuré en valeur locale.

Dons et cadeaux ne sont pas des gestes innocents. Ils peuvent parfois prendre une connotation condescendante, méprisante ou déplacée. Lorsqu’ils sont trop importants, ils peuvent être gêné le receveur et/ou déstabiliser les équilibres économiques locaux au regard du niveau de vie général de ce pays. Certains dons peuvent s’avérer dangereux lorsqu’ils sont distribués au hasard, notamment les médicaments. Les hôpitaux et dispensaires, lorsqu’ils existent, sont souvent plus à même de les gérer.

Les dons de biens matériels en quantité peuvent aussi être réalisés auprès de structures ou de responsables dont l’intégrité devra être, autant que possible, préalablement vérifiée. Le don individuel de biens, à un adulte ou à un enfant, prend la dimension d’un remerciement ou d’un échange particulier. Lorsque vous voulez offrir des choses à une personne ou une famille avec qui vous avez passé un moment fort, marquant ou tout simplement très agréable, pensez utile !

Voici des idées de cadeaux : des petits souvenirs de chez vous, de votre région/pays, des choses dont ils manquent dans leur vie sous la yourte : fruits sous toutes leurs formes, ustensiles de cuisine, papiers, crayons, bonnes chaussettes, des lunettes/chapeau de soleil, des lampes de poche, cordes/sangles, bougies, couteaux pliables, savons, crèmes (solaire par exemple) etc…

Le voyageur reste aux yeux des populations rencontrées un touriste. “L’étalement” au grand jour de biens à jamais inaccessibles pour des populations très pauvres, est à limiter le plus qu’il le pourra. Il ne s’agit pas nécessairement de tenter de vivre à la façon des nomades mongols, mais plus du respect de leur dignité.

Nous ne sommes pas partisans du cadeau “humanitaire” mais, pensant alors que l’égalité est respectée, privilégions l’échange. Chaque produit a une valeur. Il ne faut pas qu’ils soient gratuits et ”facile”, cela déstabilise certains équilibres.
Un cadeau de départ est possible et se situe dans le contexte précis de la politesse mongole. Le montant du cadeau se doit de respecter certaines règles, vous pouvez demander conseil à votre guide qui saura vous éclairer… Le cas échéant, les cadeaux se font EN PARTANT.

Leave a Reply