Expatriés en Mongolie :

You Are Viewing

A Blog Post

Expatriés en Mongolie :

10 choses utiles à savoir lorsque l’on va vivre en Mongolie :

1- L’hiver, Oulan Bator est très polluée à cause de la fumée du charbon utilisé dans les quartiers de yourte pour se chauffer :(

2- L’hiver est long mais les Mongols aiment faire la fête ! plein de célébrations en tout genre allant des Nouvels Ans (lunaire et occidental) à la fête des enfants début juin ou au 8 mars journée de la femme, en passant par la fête de l’indépendance… On ne s’ennuie pas. Et puis les Mongols aiment sortir en boite de nuit ou au karaoké ou dans des bars/pubs ou au restaurant.

3- On ne vient pas en Mongolie pour sa gastronomie : en effet traditionnellement les plats sont faits à base de farine, de viande et de produits laitiers. C’est encore comme cela que l’on mange à la campagne mais heureusement en ville et à UB particulièrement de très nombreux restaurants proposent une nourriture bien plus variée.

4- La Mongolie est le pays du cheval, c’est donc l’occasion de se mettre/remettre à l’équitation : les paysages s’y prêtent particulièrement, vous trouverez des chevaux quasiment partout, cela coûte beaucoup moins cher qu’en France et la façon de monter ici est plus simple qu’en France (moins de règles et de préparations).

5- Afin de supporter plus facilement la vie à Oulan Bator (qui est une capitale petite certes mais peuplée : plus d’un million d’habitants), il est recommandé de partir à la campagne ou à l’extérieur de la ville au moins deux fois par mois afin de s’aérer le corps et l’esprit ! A la campagne l’air est pur, le ciel nocturne est étoilé, le rythme très calme et les paysages splendides !

6- L’une des plus grosses difficultés du pays ce sont les transports ! Utiliser les transports en commun ne coûte pas cher et permet souvent de nouer des contacts sympas avec les habitants… mais à cause de la longueur des étapes et de l’état des pistes : c’est long, très long, et inconfortable.

7- Il peut-être utile d’apprendre à aller aux toilettes sans toilettes et de se moucher sans mouchoir. Ca accentuera votre effet « aventurier », mais attention au sens du vent toutefois :)

8- Ne pas craindre les écarts de température : entre le matin et le soir, entre l’intérieur et l’extérieur, entre l’été et l’hiver, entre le nord et le sud…

9- Etre patient car le rythme mongol est assez différent du nôtre, il y a peu de place pour l’anticipation, très souvent on ne comprend pas ce qu’il se passe (langue ou interculturalité), les occasions où l’on attend sont très fréquentes car les raisons de ne pas être à l’heure sont multiples… mais le bon coté de tout ceci est qu’on a alors le temps d’observer et donc finalement de comprendre !

10- Et le meilleur pour la fin : mettre sa timidité de coté ! Passé les premières minutes/heure de retenue, les Mongols sont plutôt d’un caractère jovial, taquin et enjoué ! :)

Si vous voyez des choses que nous aurions oublié surtout n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Leave a Reply