Chasse à l’aigle chez les Kazakhs de Mongolie

You Are Viewing

A Blog Post

Chasse à l’aigle chez les Kazakhs de Mongolie

La chasse à l’aigle chez les Kazakhs de Mongolie est pratiquée dans la province de Bayan-Ulgii, à l’extrême ouest du pays. C’est là que vit l’ethnie Kazakh. Nous proposons un trek dans cette région pour les randonneurs. Historiquement, les kazakhs y sont venus vers la fin du XVIIème siècle. On dit que depuis l’époque de Gengis Khan, les mongols chassaient à l’aigle. Mais maintenant seule cette ethnie continue la pratique et perpétue ce culte de l’aigle. Les chasseurs capturent l’aiglon au moment où il est encore dans le nid. Ils utilisent plutôt les femelles pour la chasse car elles sont plus agressives que les mâles. Capturer et dresser l’aiglon font partie de la tradition et restent un moment fort de la relation entre le chasseur et son aigle. L’entrainement dure plusieurs mois. La chasse se fait plutôt d’octobre à fin février car la fourrure des animaux est de bonne qualité en ces périodes de froid. Les aigles ont beaucoup de force et de vitesse, celle-ci peut atteindre 150 km/h. Ils peuvent même chasser de gros animaux comme un loup par exemple. Les Kazakhs ne gardent leur aigles de chasse que 5 ou 6 ans et ensuite ils le relâche. Une fois qu’ils l’ont rendu à la vie sauvage, ils essaient de trouver un autre aiglon et ainsi de suite.

Le « Golden Eagle » festival
Le festival de l’aigle d’or ou « Eagle Festival » (Бүргэдийн наадам) est une fête traditionnelle annuelle tenue dans la province de Bayan-Ölgii. Lors de ce festival de l’aigle, les chasseurs kazakhs (Burkitshi) fêtent leur patrimoine. La concurrence est rude pour attraper de petits animaux tels que les renards et les lièvres. Et les aigles royaux sont spécialement formés, exhibant à la fois leurs compétences et celles de leurs dresseurs. Les prix sont décernés pour la vitesse, l’agilité et la précision, ainsi que pour le meilleur costume traditionnel Kazakh.

L’Eagle Festival a lieu pendant le premier week-end d’Octobre chaque année. La cérémonie débute par une parade, des expositions culturelles, des démonstrations d’artisanat. Elles ont lieu dans le centre ville de Ölgii. Puis les activités et les compétitions sportives ont lieu à l’extérieur de la ville vers les montagnes à l’ouest. Les participants rivalisent pour les prix du « Meilleur Aigle » avec leurs chevaux décoré et parés. Les autres compétitions sportives comprennent les courses de chevaux, le tir à l’arc et la lutte Khazakh (kuryes), le tout à cheval.
Un festival plus petit, l’« Altaï Kazakh Eagle Festival » est également organisé chaque année dans le village voisin de Sagsai dans la dernière semaine de Septembre. Il suit la même tendance que l’Eagle Festival, avec environ 40 chasseurs à l’aigle y participant.

Leave a Reply