Coutume du bain de bébé et choix du prénom

You Are Viewing

A Blog Post

Coutume du bain de bébé et choix du prénom

La coutume du bain de bébé et du choix du prénom est une des plus importantes en Mongolie et les mongols la perpétuent de génération à génération.
La coutume du bain de bébé ou premier bain du nouveau-né se passe 3 jours après l’accouchement. Mais dans certaines régions ils font cela jusqu’à 15 jours après l’accouchement, quand la maman se sent mieux.
Avant le bain de l’enfant il faut bien nettoyer la maison et préparer le repas de fête.
Le jour du bain on invite la famille proche en fin de matinée à la bonne heure (l’heure du cheval c’est-à-dire de 11h40 à 13h40). La personne la plus âgée doit s’installer au fond de la yourte. Le coté droit est pour les invités et le côté gauche est pour la maman et la sage-femme.
Le choix du prénom peut être fait par les parents du bébé. S’ils n’arrivent pas à décider, ils peuvent mettre chaque nom retenu sur un petit papier et enroulé, le tout dans un bol avec plein de riz. Ils le posent devant l’autel avec un khadag (écharpe à offrande traditionnel) avant le jour du premier bain.
La grand-mère du bébé et la sage-femme commencent par laver l’enfant avec du thé noir, ensuite avec de la soupe d’os (les mongols croient que le thé noir et la soupe d’os sont bons pour la santé et pour la pression cérébrale des petits enfants).
Apres le bain du bébé, on l’emmaillote dans un tissu maintenu grâce à trois ceintures en coton que la sage-femme aura offert en cadeau.
Puis le rituel du choix du prénom peut commencer. La personne la plus âgée prend le bol avec le riz et le tamise. On chuchote trois fois à l’oreille du bébé, le nom qui est sorti en premier. Si c’est un garçon on chuchote dans l’oreille droite et si c’est une fille dans l’oreille gauche. Ensuite on déclare le nom de l’enfant à tout le monde qui se réjouit et on offre des cadeaux au bébé.
On n’invite pas beaucoup de monde, seules les personnes très proches comme le frère, la sœur et les grands-parents. Ainsi le bébé n’est pas effrayé ni exposé à beaucoup de personnes. C’est aussi pour ça que les amis et les autres personnes ne peuvent rendre visite au bébé qu’après qu’il ait eu un mois. On prépare un plat nommé « Khurim » (mariage), qui est un mélange de riz, de crème et autres produits laitiers. Et la fête se termine ainsi quand tout le monde a fini ce repas.

Leave a Reply