Les lutteurs mongols essaient d’obtenir le record du plus grand combat

You Are Viewing

A Blog Post

Les lutteurs mongols essaient d’obtenir le record du plus grand combat

 

La lutte mongole, les courses de chevaux et le tir à l'arc sont les sports nationaux en Mongolie.

La lutte mongole, le tir a l’arc et les courses de chevaux sont les 3 sports nationaux en Mongolie. Ils sont célébrés a l’occasion du Naadam, le festival annuel ayant lieu les 11, 12 et 13 juillet.

 

Plus de 6.000 lutteurs en Mongolie sont engagés dans une titanesque offensive pour battre le record de la plus grande compétition de lutte mongole de tous les temps, actuellement détenu par la Chine. Des combattants agés de 14 a 80 ans ont afflué des quattre coins du pays vers la capitale Oulan Bator pour célébrer durant 9 jours ce sport national.

 

Le vainqueur remportera un prix de 12.000 dollars (environ 8.850 euros), toutefois le but reel de cette competition, qui a debute le 17 septembre est de rendre a la Mongolie le record inscrit dans le Guinness des Records par la Chine en 2004 lors d’un tournoi de luute ou 2.048 lutteurs avaient combattu.

 

« La tradition de la lutte mongole remonte a la période des Xiongnu, bien avant Gengis Khan, qui est mort en 1227 », selon Regjibuu Nyamdorj, le chef de la Fondation Nationale de Lutte Mongole. « La Chine a une culture unique mais la Mongolie également. Et c’est notre responsabilité de représenter notre culture et ce tournoi est une bonne façon de le faire », a expliqué M.Nyamdorj.

 

La Republique de Mongolie, compte a peine 3 millions d’habitants, tandis que plus de 4 millions de Mongols peuplent la Region Autonome de Mongolie Interieure, qui fait partie de la Chine. La lutte fait partie des trois sports « virils » avec le tir a l’arc et la course de chevaux. Un lutteur a perdu un combat lorsqu’une partie de son corps autre que la plante des pieds et la paume de mains touche le sol.

 

Leave a Reply