Les Nations Unies à Oulan Bator

You Are Viewing

A Blog Post

Les Nations Unies à Oulan Bator

 

 

Nations Unies – HABITAT va commencer un projet avec les collectivités locales pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers de yourte à Oulan-Bator cet automne.
Le projet comprend le ré-aménagement des infrastructures et des services dans ces quartiers. Ces questions font suite aux inondations et crues éclair de ces derniers jours et à la nécessité de prévenir de futures tragédies et dommages similaires.

“Le projet va prendre en compte les inondations de juillet 2009 et leurs impacts sur la ville d’Oulan-Bator, pour de futurs projets” a déclaré Bharat Dahiya, membre d’ONU-HABITAT. “Les inondations éclair pourraient avoir des impacts à court terme et à long terme sur les résidents des districts de yourte», a-t-elle déclaré. “Les catastrophes naturelles affectent de manière disproportionnée les personnes pauvres et démunies vivant dans des zones dangereuses des quartiers de yourte, comme par exemple ceux vivant à proximité des canaux de drainage naturel et des ravins, et sur les terrains peu élevés.”

Le projet « d’amélioration des conditions de vie dans les quartiers de yourte à Oulan Bator », qui doit débuter en septembre 2009 et qui s’élève à 5,6 million de dollars, sera mis en place dans 5 lieux de projets cible qui vont être sélectionnés parmi les quartiers de yourte de la capitale. Ces zones seront choisies en coordination avec la ville, le Ministère de la route, des transports, de la construction et du développement urbain, ainsi que d’autres partenaires du projet.

A la fin de l’année 2008, le nombre d’habitants enregistrés vivant dans la capitale s’élevait à 1.067.472 personnes, dont 62% habitaient dans les quartiers de yourte.

De plus le nombre de personnes arrivant de la campagne pour venir s’installer dans ces quartiers de yourte augmente rapidement. Les habitations de ces quartiers ne sont pas reconnues comme faisant réellement partie de la ville et sont considérées officiellement comme des résidences temporaires. A cause des statuts de ces quartiers, il y a peu d’infrastructures ou de lois afin de contrôler la construction et même de gérer ces quartiers.

La population de ces quartiers est dépendante des kiosques distributeurs d’eau et elle a un accès limité voire parfois inexistant aux systèmes d’électricité, de chauffage et de collecte des déchets. Les habitants doivent se rendre aux « douches publiques » disséminées dans ces quartiers pour faire leur toilette et leur lessive. Et ils utilisent le charbon pour cuisiner et durant les mois d’hiver pour se chauffer.

Le projet met à jour plusieurs des raisons empêchant le développement des quartiers de yourte : le statut non officiel et « temporaire » des habitations, le manque de planification en vue d’améliorer et de développer ces zones, la mauvaise gestion de ces terrains, le manque d’investissements appropriés, des services de base et une infrastructure inadéquats, les problèmes environnementaux, la pauvreté, et un manque d’expérience en terme de gestion urbaine participative.

UN-HABITAT recommande le remplacement des yourtes par des appartements, une organization différente de l’implantation des enclose et des yourtes dans ces zones, ainsi que améliorer l’infrastructure et la distribution et l’accès aux services de base. Il serait aussi souhaitable d’augmenter la densité population pour faire en sorte de réduire les coûts en infrastructure et services.

 

Ce projet d’amélioration des quartiers de yourte aura pour moteur de mobiliser et d’organiser les communautés de ces quartiers, de les soutenir, d’améliorer leur qualité de vie en améliorant les infrastructures et les services, de guider et encourager la participation active des citoyens.

Nous espérons qu’à travers la gouvernance et la participation urbaine, UB puisse voir rapidement ses habitations s’améliorer, ainsi que la qualité de vie et la défense de l’environnement.

 

 

 

 

Leave a Reply