L’exploitation de Tavan Tolgoi

You Are Viewing

A Blog Post

L’exploitation de Tavan Tolgoi

Le gouvernement mongol a annoncé jeudi avoir réduit à trois la liste des candidats au développement de la mine de charbon géante de Tavan Tolgoi, dans le désert de Gobi, un projet convoité notamment par les groupes ArcelorMittal, Vale, Xstrata et Peabody Energy.

“Trois entreprises restent en lice”, a indiqué le service de presse du gouvernement, sans dévoiler les identités des intéressées.

Six sociétés au total espèrent remporter l’appel d’offres: les groupes miniers américain Peabody Energy, brésilien Vale et suisse Xstrata, le géant de l’acier ArcelorMittal, une coentreprise détenue par le chinois Shenhua et le japonais Mitsui, et un consortium de groupes russes, sud-coréens et japonais.

Tavan Tolgoi est l’un des derniers gisements de houille de grande taille encore inexploités au monde. Situé dans le sud de la Mongolie, il est composé de six champs de charbon à coke. Celui de Tsenkhi, qui fait l’objet de l’appel d’offres, dispose de réserves évaluées à 2,2 milliards de tonnes.

Le mongol Erdenes Tavan Tolgoi (ETT) conservera les droits d’exploitation sur la portion est de Tshenki, et confiera l’extraction du charbon à un partenaire contractuel. Trois groupes (l’australien Macmahon Holdings, l’allemand BBM et l’indien Nesco) espèrent emporter ce contrat.

Leave a Reply