Revue de presse hebdomadaire 12

You Are Viewing

A Blog Post

Revue de presse hebdomadaire 12

Tsagaan Sar sans alcool ?

Le comité Ulaanbaatar Superiority Committee (USC) a appelé la population à célébrer Tsagaan Sar sans alcool. Le comité USC – qui est un regroupement des personnes âgées de la ville – via son président, M. Bold, espère que le message des « anciens » sera relayé par les jeunes qui pérenniseront cet appel.

En parlant d’alcool justement …

Selon une étude du ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de l’industrie légère, la production de vodka et de bière augmente d’année en année.

18,5 millions de litres de vodka et 40,5 millions de litres de bière ont été produits en 2010, ce qui représente une augmentation de 65,6 % pour la bière et 19,4% pour la vodka par rapport à 2009.

En parallèle à cette augmentation de production, le nombre de consommateurs d’alcool a lui aussi augmenté. 40% d’adultes boivent de manière régulière (sans parler d’alcoolisme).

Les personnes âgées à UB

On dénombre actuellement 80 000 personnes âgées (très exactement 82 700) résidant à Oulan-Bator dont 10 000 d’entre eux n’étant affilié à aucune sécurité sociale ou n’ayant pas de résidence précise. Le comité USC est en train de travailler au recensement de ces personnes âgées qui n’apparaissent nulle part (administrativement parlant).

260 personnes âgées ont plus de 95 ans, parmi lesquelles 42 sont centenaires. La personne la plus âgée de Oulan-Bator se prénomme Maamiin Ichinkhorloo, elle a 110 ans et réside dans le 8ème quartier à Bayanzurkh.

A l’occasion de Tsagaan Sar et comme il est de tradition, le président offrira des présents aux centenaires de la ville alors que le maire de Oulan-Bator saluera les personnes âgées de 95 à 99 ans.

Festival de Morin Khuur

Le comité des compositeurs mongols organise chaque année le festival de Morin Khuur dans lequel les meilleurs œuvres et compositeurs de l’année sont sélectionnés. Le 24ème festival de Morin Khuur cette année se déroulera en deux parties : jusqu’au 24 janvier, auront lieu les compétitions et le 28 janvier l’œuvre récompensée sera jouée au Palais de la Culture.

Les spécialistes s’accordent à dire que l’habilité des participants ainsi que leurs compétences musicales s’améliorent d’année en année. Les musiciens participants joueront une composition de leur choix et le vainqueur recevra la coupe de l’association Popular Singers’ United Association.

Exposition de calligraphies

La galerie de peinture de Mongolie accueille pour la première fois l’exposition Shine tsas organisée tous les ans par l’Union des Calligraphes Modernes de Mongolie. L’exposition se déroule jusqu’au 18 janvier et a notamment pour but de développer la calligraphie en tant qu’art et propriété culturelle nationale mongole mais aussi d’apporter son soutien aux jeunes calligraphes.

Tremblement de terre dans le Sud

Le centre de recherches d’astronomie et de géophysique a révélé qu’un tremblement de terre d’une magnitude de 3.3 sur l’échelle de Richter a été enregistré dans le soum de Bayangobi (province de Bayankhongor). Le gouverneur de la province a déclaré que jusqu’à présent aucune connexion n’avait été possible avec les éleveurs et les familles qui vivent à proximité de l’épicentre. A l’heure actuelle, la province n’a pas fait part de victimes ou de dégâts matériels.

Réduire en fumée la pollution (sans mauvais jeu de mots)

Le président Elbegdorj a convoqué une réunion avec tous les leaders des partis politiques, les membres du parlements, les fonctionnaires en charge de l’environnement à la mairie de Oulan-Bator et ceux du ministère de l’Energie et des Ressources minières afin de réduire la pollution atmosphérique et l’épais rideau de fumée qui entoure la ville.

Le président est intervenu au tout début de la réunion en déclarant que « le brouillard et la pollution atmosphérique avaient atteint un niveau catastrophique. Nous débattons depuis des années sur ce problème mais aucun résultat tangible est visible. Les mesures nécessaires sont prises quand nous sommes pris à la gorge sans aucune concertation et véritable plan d’action. Par conséquent, le Parlement, le gouvernement, les ministères impliqués, les agences et les citoyens doivent résoudre ce problème en rendant des comptes publics. »

Il est ressorti de cette réunion que du capital et des techniques étaient nécessaires pour réduire ce problème. Le président souhaite une coopération entre professionnels et organisations pour mettre en place les mesures et les bases de ce qui a été discuté afin d’amender le plus rapidement possible les lois et protocoles qui seront ensuite soumis à débat lors de la réunion du Conseil National de Sécurité.

Leave a Reply