Revue de presse hebdomadaire 5

You Are Viewing

A Blog Post

Revue de presse hebdomadaire 5

Augmentation des cas de pneumonie chez les enfants

La sécheresse de l’air combiné à la pollution hivernale ont un impact important sur le nombre d’enfants et nourrissons touchés par la maladie. En cinq ans, les cas ont plus que doublé : on comptait 60 000 enfant malades en 2004, on en dénombre pour l’année 2009 plus de 130 000 (136 000 exactement). Le pays manque cruellement de pédiatres pour traiter convenablement tous les petits malades, d’infrastructures, les hôpitaux de UB étant pris d’assaut par les patients venant de la campagne.

Même si le nombre décès dus à la pneumonie est en déclin depuis les années 90, elle demeure néanmoins la 5ème maladie la plus commune dans le pays et pointe à la 3ème place en terme de mortalité.

Politique de relogement

Le maire de UB souhaite accélérer le programme de relogement des habitants des quartiers de yourte.

Les habitants, en échange du terrain sur lequel se trouve leur yourte, se voient offrir un appartement. En attendant la finition des immeubles (d’ici à 5 ans), ils sont relogés dans des logements provisoires.

Selon le directeur de la Residential Apartment Financing Corporation, reloger les habitants, même de manière provisoire, est indispensable et est même à long terme, une meilleure solution qu’une indémnisation pécunière car elle évite l’expansion des quartiers de yourte.

Pour le moment, 0,07 hectares équivalent à un appartement deux pièces. Mais la tâche s’annonce ardue car la plupart des habitants des quartiers de yourte réclament plus que l’indice énoncé.

La Mongolie sur le chemin de la démocratie

Le premier ministre Batbold a déclaré que la Mongolie, depuis les années 90, avait considérablement progressé sur le chemin de la démocratie et de l’économie de marché.

« Le PPRM (Parti Populaire Révolutionnaire Mongol), en tant que parti dominant, a été le principal acteur des buts atteints et des défis qui nous attendent » a-t-il déclaré. Trente trois ateliers analysent et évaluent les progrès effectués, qu’ils soient sociaux, économiques ou politiques.

Le premier ministre faisait ainsi référence aux derniers entretiens qu’il a eu avec les représentants de l’ONU et autres leaders internationaux : la Mongolie est admirée pour ce qu’elle est et a réussi à devenir. La présidente du Khirgistan a déclaré qu’elle souhaitait voir son pays adopter la même structure démocratique que la Mongolie.

Leave a Reply