Revue de presse hebdomadaire 6

You Are Viewing

A Blog Post

Revue de presse hebdomadaire 6

Augmentation du prix des véhicules

Le Comité permanent concernant le budget a discuté de l’augmentation des taxes sur les voitures d’importation. Personne n’a été clair concernant le prix d’une voiture donc il n’y a pas eu de réponse précise quant au fait qu’une trop grande augmentation mettrait l’achat d’un véhicule hors de portée de la plupart des gens.

La majorité était en faveur d’une hausse. Les membres estiment qu’ainsi les conducteurs seraient décourager de conduire de vieilles voitures qui polluent davantage et provoquent plus d’accident de la circulation. Cela permettrait également d’encaisser 10,5 milliards de MNT supplémentaires à intégrer dans le budget. Le ministre des finances S. Bayartsogt déclare qu’il y a 306 000 véhicules motorisés en Mongolie à l’heure actuelle parmi lesquels 69,2% sont des voitures passagers et 80% d’entre eux sont plus de sept ans.

Les concessionnaires dans le marché Da Khuree estiment que les voitures qui coûtent 6 millions de MNT aujourd’hui coûteraient 12millions de MNT après l’augmentation d’impôt et le prix des voitures avec des moteurs 1500cc passerait de 8 millions de MNT à 15 millions de MNT.Bayartsogt, cependant, confie en un marché stable n’affectant que peu les échanges.

Cependant, ni le ministre ou ses conseillers ont répondu à la question de Kh.Badelkhan à la réunion de la commission quant aux nouveaux prix. Qui seront pratiqués.

D. Demberel, craint qu’une augmentation des impôts serait mal venue. Lorsque des nouvelles routes relieront les provinces entre-elles, les habitants de la campagne pouvaient transporter leurs besoins quotidiens par voiture, ce qui risque de s’avérer plus difficile maintenant que les gens n’auront même plus le pouvoir de s’acheter un véhicule.

10 000 infractions au code de la route

Le centre de gestion de la circulation a réparé pas moins de 46 feux de signalisation et mis en place 26 caméras de surveillance depuis le mois de juin dernier. Kh. Gansukh, du département communication, a déclaré que le centre n’a pas autorité concernant les infractions et que la plupart des actes d’incivilités enregistrées ont été classés sans suite. Plus de 10 000 infractions ont été constatées en octobre.

Encyclopédie des oiseaux de Mongolie

Le centre de recherche et de protection de la vie animale sauvage a publié une encyclopédie consacrée aux oiseaux vivants en Mongolie. Le but de cette encyclopédie est d’impliquer les citoyens dans la protection avière, de développer les connaissances en la matière et de populariser ce hobby que l’observation des oiseaux. L’encyclopédie recense 160 espèces d’oiseaux rares et communs.

Le livre prodigue également des conseils quant à l’observation des oiseaux, clarifie les textes de lois en matière de protection environnementale et donne des informations relatives aux organisations étrangères compétentes en la matière. Et bien sûr, beaucoup d’explications quant aux oiseaux et leurs habitudes.

N. Tseveemyadag le directeur du laboratoire de recherche sur les oiseaux de l’académie scientifique mongole, ainsi que B. Nyambar du centre de recherche et de protection de la vie animale sauvage et Ts. Munkhzul, biologiste, ont collaboré à l’écriture du livre. Les illustrations, particulièrement belles, sont l’œuvre de l’artiste japonais reconnu Takashi Taniguchi.

L’argent généré par la vente des encyclopédies sera utilisée dans l’étude et la recherche sur les oiseaux rares vivants en Mongolie et le financement de clubs d’ornithologie.

Suppression de licences accordées

Le gouvernement mongol a décidé de suspendre l’activité de 1782 sociétés qui détenaient une licence d’exploitation de site minier. Les sites en questions se situaient non loin de rivières et de forêts. Le ministre des ressources minières et de l’énergie a déclaré à la pesse que le nombre total de licence en Mongolie était de 4 000. Pour commencer, 254 licences d’exploitation de site aurifère seront annulées.

Les zones concernées se trouvent dans les provinces de la Selenge, de Bulgan, de Töv, d’Ovorkhangai, de Darkan-Uul, de l’Arkhangai, de Bayankhongor et du Khentii.

Les dédommagements seront établis en fonction des :

impôts déjà payés et du montant à solder ;

dépenses engagées ;

des dommages environnementaux causés.

Concernant le problème des « ninjas », le ministre a déclaré qu’ils étaient dans l’illégalité et que les gouverneurs de provinces devaient appliquer la loi. Les ninjas peuvent travailler dans un cadre légal une fois enregistré et reconnu comme mineur.

Jeux asiatiques de Guangzhou

L’équipe de rugby mongole affrontera celle du Japon lors des jeux asiatiques de Guangzhou. Le Japon domine ce sport côté asiatique alors que la Mongolie le pratique plus en dilettante. L’union du rugby mongol a vu le jour en 2003 et depuis, l’équipe nationale a déjà participé à plusieurs compétitions, notamment à Hong Kong, aux Philippines, au Kazakhstan et en Ouzbékistan.

A noter également que la Mongolie, grâce à M. Batjargal, s’est adjugée la médaille de bronze en lutte (catégorie 75kg) en battant son adversaire d’origine pakistanaise, L. Ahmed.

Leave a Reply