Voyage sous la yourte

You Are Viewing

A Blog Post

Voyage sous la yourte

 

Nous vous proposons un voyage sous la yourte dans un esprit de tourisme responsable et durable et à cette occasion nous voulions vous donner des informations sur ce mode d’habitat particulier et représentatif des nomades mongols qu’est la yourte.

Un voyage sous la yourte oui mais qu’est-ce qu’une yourte, comment est-ce fabriqué et comment s’articule la vie à l’intérieur d’une yourte ?

 

La yourte

 

L’élément le plus important de la vie nomade mongole est sans aucun doute la yourte traditionnelle, ou « ger ». Bien que depuis la seconde partie du 20ème siècle, la Mongolie se soit fortement urbanisée, plus de la moitié des Mongols continue à  vivre dans l’habitat traditionnel, que ce soit les nomades à la campagne ou les habitants des faubourgs des villes et villages.

La base de la yourte est formée de plusieurs sections de mur composées d’un treillis pliable à  base de bois. Ces sections sont normalement au nombre de 4 ou 5. Une porte basse en bois, deux colonnes centrales soutenant la yourte et le tono, un cadre cylindrique pour le toit constitué approximativement de 80 branches qui finissent de constituer l’armature de la yourte.

Afin d’assembler la yourte, les sections murales sont attachées ensemble pour former un cylindre. La porte est alors attachée à  l’armature ainsi formée grâce à  des sangles courant le long des murs. Ensuite, le toit est fixé aux deux poteaux de support et est élevé au centre de la yourte. Les branches sont alors emboitées entre le cadre du toit et les murs. Plusieurs grands morceaux de feutre sont attachés ensemble à  l’extérieur de la yourte pour l’isolation, et finalement elle est couverte d’une coquille en coton blanche. La yourte moderne a l’avantage de garder la chaleur l’hiver, en raison des propriétés d’isolation excellentes du feutre, et d’être très facilement transportable. Une yourte peut être montée ou démontée en seulement 2 heures.

La yourte est toujours montée selon le strict respect des coutumes. La porte de la yourte doit toujours faire face au sud en direction du soleil. Le poêle, utilisé pour chauffer et cuisiner, est directement placé au centre de la yourte, l’ouverture faisant face à  l’Est ; un panier de combustible et une pince sont gardés devant le poêle. La yourte est divisée en deux parties, à  l’Ouest se tiennent les hommes, et à l’Est les femmes. Ainsi, tous les ustensiles associés aux activités masculines – y compris le sac à airag (koumiss), les selles, les fers rouges et le fusil de chasse – sont gardés sur la gauche de la maison, près de la porte, pendant que les outils de travail des femmes – ustensiles de cuisine, les barils d’eau, et la théière – sont gardés à  la droite de l’entrée. Les lits sont placés de chaque côté de la yourte, au nord de l’espace réservé au stockage. Les objets de valeur de la famille sont gardés au fond de la yourte, partie associée au respect. Chaque famille possède un ou plusieurs coffres en bois dans le fond de leur yourte. Les vêtements, l’argent, et les autres articles de valeur y sont rangés dedans, et les icônes religieuses, les livres, les photographies de la famille et des ancêtres, sont exposés au-dessus.

 

381

 

Leave a Reply