Nettoyage des déchets dans le Petit Gobi – Septembre 2017

You Are Viewing

A Blog Post

Nettoyage des déchets dans le Petit Gobi – Septembre 2017

Nettoyage du Petit Gobi

Comme l’année passée en 2016 lors du nettoyage des rives de la rivière Terelj à 80km à l’est d’Oulan Bator, nous nous sommes réunis en cette fin de saison 2017 pour ramasser le maximum de déchets dans le Petit Gobi. A 280km à l’ouest de la capitale, cette région unique de Mongolie centrale regroupe de nombreux écosystèmes dans un espace relativement faible : steppe, montagnes, dunes, et abrite de nombreuses espèces animales telles que des ibex, des loups, des chameaux et une grande variété de chouettes et de hiboux.

Une trentaine de chauffeurs, guides, et familles nomades de la région s’est mise à l’œuvre pendant toute une journée afin de ramasser un maximum de déchets. Après s’être concerté avec les familles, quelques secteurs ont été privilégiés afin de concentrer nos efforts : le Nord-Est des dunes d’Elsen Tasarkhai, le long de la route menant à Oulan Bator et le flanc sud d’une colline particulièrement polluée. Sous le soleil, puis la pluie et le vent, ce sont deux camions que nous avons remplis à ras-bord de centaines de bouteilles en plastique et en verre, de pneus et de divers débris métalliques.

Le constat que nous en tirons est que, évidemment, une journée une à deux fois par an n’est pas suffisante pour nettoyer un secteur aussi petit soit-il. En revanche, cela a un « impact éducatif ». En effet la vue de ces deux camion remplis de déchets a à nouveau marqué les esprits de nos guides, chauffeurs et familles qui pourront à leur tour dissuader leur famille et leurs connaissances de jeter leurs ordures dans la nature. Cela leur montre aussi la longue biodégradabilité de la plupart des déchets abandonnés à la nature.

La journée s’est terminée par une petite fête improvisée dans une immense yourte-karaoké posée en plein cœur de la steppe car n’oublions pas : les Mongols adorent chanter !

 

Pour plus de photos, rendez-vous sur Facebook

Si vous voulez rencontrer les familles du Petit Gobi qui ont mis la main à la pâte, vous pouvez participer au circuit « yourtes et rencontres« .

Leave a Reply